Vous êtes ici : Accueil Maison / maisons / maison de l'énergie / la géothermie

maison de la sécurité


maison de l'énergie


maison du bien-être


maison de la géobiologie

maison personnes agées


maison des malfaçons


maison de la santé


maison de la législation


maison des artisans


boutique

Boutique SanteMaison

la géothermie


  • Ce type de chauffage repose sur l'inertie thermique du sol. Car à des profondeurs de 2 à 4 m, la température est stable toute l'année (autour de 10°C). La chaleur est prélevée par l'intermédiaire d'un capteur extérieur enterré à 60 cm environ de profondeur ou d'une sonde géothermique verticale sous le sol du jardin.Il existe plusieurs systèmes. Avec un circuit "sol-sol", le transfert de chaleur est assuré par un fluide frigorigène fonctionnant en circuit fermé : le réseau de capteurs achemine directement le fluide dans le plancher chauffant. Dans la technologie "eau-eau", la chaleur est transmise via un circuit de distribution hydraulique (eau additionnée d'antigel dans les capteurs extérieurs, eau dans le plancher chauffant). Il faut alors un condenseur et un évaporateur pour restituer l'énergie et chauffer l'eau. Enfin, le système "sol-eau" combine les deux précédents, puisque l'eau est utilisée seulement dans le circuit intérieur, l'évaporation étant réalisée directement dans le capteur extérieur
  • L'avantage des systèmes utilisant de l'eau est d'emmagasiner la chaleur sur de plus longues durées et de permettre d'utiliser des radiateurs déjà existants. Par contre, la surface de captage doit être plus importante.
  • Aujourd'hui, il existe des pompes à chaleur dites réversibles qui permettent, outre le chauffage en hiver, de rafraîchir les pièces en été. Un vrai plus quand on connaît les ravages de la climatisation sur l'environnement. L'installation complète (capteurs, pompe, et plancher chauffant) vous reviendra entre 90 et 120 euros par m². Mais vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt de 40% sur toutes les fournitures. Malgré tout la France reste à la traîne : seules 10% des habitations neuves sont équipées de pompes à chaleur, contre 35% en Suisse et 90% en Suède.